Courir la nuit en toute sécurité, c'est possible !
Chargement en cours

Chargement en cours

Accèder au contenu

Running sur route

Dossier de presse

Pour que courir de nuit rime avec sécurité...

Réussir à conjuguer plaisir et sécurité est le défi de tout Runner lorsqu'il court de nuit. En effet, l'important  lorsque l'on court au lever du jour, à la tombée de la nuit ou en pleine nuit, c'est à la fois de voir et d'être vu(e).

Pour cela, Kiprun a élaboré une gamme d'accessoires pour que les runners et les runneuses évoluent dans leur running sans encombre et en toute sécurité.

VOIR ET ETRE VU(E)

Bien éclairer son chemin lorsque l'on court de nuit est indispensable !


Depuis plusieurs saisons maintenant, KIPRUN propose LA lampe de running idéale pour orienter parfaitement ses sorties nocturnes : la lampe de running pectorale RUN LIGHT 250.


Pour mettre en lumière le côté technique de la lampe RUN LIGHT 250, voici quelques précisions :

- Son faisceaux lumineux éclaire le chemin du Runner jusqu'à 20m devant lui ; il est également orientable verticalement sur l'avant pour s'adapter aux besoins du Coureur en montée et en descente.
- 2 modes d'éclairage sont possibles : 250 ou 125 lumens. A puissance maximum (250lm), son autonomie est de 2,5 heures et à puissance 125lm, elle est de 5 heures.
-Trois LED clignotantes ont été placées sur sur le boîtier arrière de la batterie et les sangles élastiques sont doublées d’une bande rétro-réfléchissante pour augmenter la visibilité du Coureur.


Le petit plus pour augmenter son autonomie, c'est la possibilité d'y connecter une batterie supplémentaire par micro USB.


Courir de nuit pendant ce confinement, c’est donc possible avec KIPRUN ! En effet, que ce soit avec la LAMPE PECTORALE RUN LIGHT 250 ou la LAMPE PECTORALE RUN LIGHT 100, tous les moyens sont bons pour courir de nuit et se sentir en sécurité !


La petite différence, outre le prix, entre la Run Light 250 et la Run Light 100, repose sur la puissance. En effet, la Run Light 100 a une puissance de 100 LM et est alimentée à pile.


Lampe Run Light 250 : 30 €
Lampe Run Light 100 : 15 €


Disponibles dans les magasins Decathlon et sur decathlon.fr

Donc quand on court de nuit, il faut non seulement voir mais il faut aussi être vu(e) !


C’est pourquoi KIPRUN propose également un accessoire de visibilité passive, le MOTION LIGHT. Lampe autonome, elle permet, grâce à ses 4 LED rouges clignotantes, une meilleure visibilité du Coureur. En effet, grâce à son système de dynamo, les LED clignotantes s'allument à chaque foulée, sans pile ni batterie ! La durée de vie de cette lampe est estimée à 10000 km soit 10 ans à raison de 1000 km parcourus par an !! Etes-vous prêt(e) ?


QU'EST-CE QUI SE CACHE DERRIÈRE LE DESIGN DE LA MOTION LIGHT ?

La Motion Light est conçue pour se fixer via une pince aux vêtements fins de running : sur le passant, à une poche, à la ceinture... Et pour plus de possibilités, la lampe est également vendue avec un brassard élastique réglable.

Nous avons choisi des LED rouges car c'est une couleur associée sur la route aux feux arrières des véhicules et à l'action de "ralentir". La lampe est visible à 100 m, ce qui donne à une voiture en ville le temps de s'arrêter à l'approche de cette lumière.

Le tout pour un poids de 50 g, dans un boitier transparent !



NOTRE ÉQUIPE DE CONCEPTION VOUS RACONTE L'HISTOIRE DE LA MOTION LIGHT.

A l'origine de ce produit, il y a une envie : "on voulait innover pour enlever les contraintes d'électronique lors de la course à pied." raconte Gilles le chef de produit.
La suite, c'est une équipe de 3 personnes, 18 mois de développement, beaucoup d'échanges avec les coureurs et coureuses et un parti-pris : "on a osé se dire : on va faire un produit sans pile."


Disponible dans les magasins Decathlon et sur decathlon.fr au prix de vente conseillé de 10€.


LE SAVIEZ-VOUS ?

Chez Kiprun, pour augmenter la visibilité et donc la sécurité des Coureurs, tous les vêtements sont dotés d'éléments réfléchissants. 

CONSEILS POUR COURIR DE NUIT

Tout d’abord, quand on court de nuit, il est préférable de ne pas courir seul(e), dans le respect des gestes barrière bien-sûr !

Trois conseils avant de "prendre la course" :

- Respecter des paliers en débutant par des sorties rassurantes sur des parcours qui ont été empruntés de jour. On vérifiera ainsi la topographie exacte du terrain, le revêtement du sol et les possibles abris.

- S’assurer en amont de l’entraînement – en compétition, les organisateurs se chargent généralement d’informer les concurrents – des conditions météo. Il est préférable d’annuler une séance d’entraînement lorsque des précipitations significatives (pluie ou neige) sont annoncées. Eviter également de sortir sans une solide expérience si le mercure descend en-dessous de zéro degré.

- Adopter une foulée plus courte qu’à l’ordinaire afin de valider précisément les points d’impact. Le regard restera concentré sur l’environnement immédiat – sauf sur des axes bitumés de bonne qualité – sans pour autant omettre de vérifier régulièrement qu’aucun changement de terrain brutal ou inattendu ne se présente à l’horizon. Préférable, sur sols glissants ou boueux, de ralentir pour éviter les chutes plus ou moins sérieuses.

Et comme le rappellent Gilles, chef de produit et Lucie, designer produit, : "C'est important d'être visible. Surtout quand on court la nuit dans des endroits où on partage la route avec des véhicules plus gros que soi ! Au final on a plus besoin d'être visible que de voir. Alors comme on met nos chaussures avant de courir, on met notre lumière ! "




Pour toujours plus de sécurité, KIPRUN éclaire vos sorties nocturnes.
Keep on running !

Création et production digitale

www.waiona.com

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposez des services et offres adaptées, ainsi que des options de partage social.